Super Bowl : « une date incontournable de l’année américaine »

A quelques jours du Super Bowl, la grande finale du championnat de football américain, coup de projecteur sur le match qui met tout le pays devant son poste de télévision.

 Journaliste à L’Equipe et spécialiste de cette discipline, Maxime Malet décortique pour France-Amérique cet événement incontournable de la vie américaine.

France-Amérique : La finale de dimanche mettra aux prises les Patriots de la Nouvelle-Angleterre face aux New York Giants. Quelles sont les forces en présence ? Y a-t-il un favori ?

 Maxime Malet : Je ne pense pas qu’une équipe soit favorite. Contrairement à la finale de 2007 qui a opposé les mêmes équipes et qui a vu la victoire des Giants, il n’y aura pas cette année « d’effet de surprise » étant donné que ces formations se connaissent parfaitement. Les Giants ont même déjà battu les Patriots en saison régulière, qui plus est à Foxborough (ndlr : ville où évolue l’équipe de Nouvelle-Angleterre). Les deux équipes présentent à peu près les mêmes forces, à savoir une attaque de feu composée de receveurs très talentueux. Elles présentent également le même défaut, à savoir une défense irrégulière. Le match sera donc sûrement très intéressant à voir.

 Le Super Bowl attire, le temps d’un match, l’attention de toute l’Amérique…

 C’est une date incontournable de l’année américaine. Le Super Bowl n’est pas seulement une rencontre sportive. C’est un show de 5 heures, avec ses concerts, mais également ses publicités qui attirent l’attention de millions de personnes à travers le pays. C’est un événement qui permet à tous les américains de se réunir autour d’un barbecue ou de quelques bières, et qui attise la curiosité de ceux qui ne connaissent pas grand chose à ce sport. Beaucoup de gens qui ne regardent pas ou qui ne suivent pas particulièrement le football américain regardent le Super Bowl.

Comment le public français perçoit-il cet événement si particulier de la vie américaine ?

C’est le seul moment de l’année où le public français peut avoir « accès » à une rencontre de football américain puisque que la chaîne de télévision W9 diffuse le match en direct. Je pense que beaucoup de gens regardent ou s’intéressent à cet événement par curiosité pour la culture américaine. Les fans de ce sport en France ne sont pas si nombreux que cela, mais sont généralement de fins connaisseurs de la discipline. Après, le décalage horaire n’arrange pas les choses. Peu de gens peuvent se permettre de passer une nuit blanche un dimanche. Mais pour les « aficionados » et les curieux, ce n’est pas un problème.

En même temps, à part le basket-ball, peu de sports américains attirent l’attention du public français…

 C’est vrai. La NBA est bien plus internationale, ce qui lui permet de s’ouvrir à des marchés bien plus vastes que la NFL (ndlr : Ligue Nationale de Football Américain). Une NFL Europe avait même été créée dans les années 90 afin de développer la discipline sur le vieux continent, mais cette ligue n’était pas rentable financièrement, donc les dirigeants américains ont décidé de l’arrêter. Ce n’est pas un sport « culturellement » européen et il est peut-être un peu trop « arrêté » au niveau des phases de jeu pour que le public français se passionne pour cette discipline. Mais il y a quand même des adeptes de la discipline dans le pays.

Un petit pronostic pour la finale de dimanche ?

 Je ne peux pas donner de vainqueur, parce que les équipes se connaissent tellement bien que c’est difficile de prévoir qui gagnera. La finale sera très sûrement un match magnifique. Mais j’ai envie de parier sur une prolongation. Si cela se produit, cela serait une première dans l’histoire du Super Bowl.

France Amerique 2 Fevrier 2012

This entry was posted in Culture, Floride, Societe, USA and tagged , . Bookmark the permalink.