L’Alliance française de South Florida se restructure pour remonter la pente

Afin d’attirer de nouveaux membres et trouver une solution pour payer son prêt immobilier, l’Alliance française de South Florida, basée à Miami, a lancé de nouveaux programmes à la rentrée 2011.

En juin dernier, l’Alliance française de South Florida déclarait qu’elle était menacée de quitter son bâtiment à Miami suite à des difficultés pour assurer le paiement de son prêt immobilier. “Depuis, la situation n’a pas beaucoup évolué”, déclare Jean-François Chenin qui cumule les fonctions de délégué général des Alliances françaises pour les Etats-Unis et de directeur de l’Alliance. “Nous sommes toujours en négociation avec la banque afin de trouver une solution financière à notre problème immobilier.”

L’été aura toute de même permis à l’Alliance de restructurer ses programmes, de lancer un nouveau site Internet et de renforcer les liens entre les trois sites de Miami, Fort Lauderdale et Palm Beach. “La délégation générale des Alliances françaises, qui représente la Fondation, est installée dans nos locaux. Ce que nous mettons en place à l’Alliance française de South Florida peut servir de modèle dans toutes les autres aux Etats-Unis”, ajoute le directeur.

Un partenariat important avec le Cned

La grille de cours de français a ainsi été complètement restructurée, permettant, par son adaptabilité de viser un public plus varié. Toujours dans le domaine de l’éducation, une collaboration a été lancée avec le Centre national de l’éducation à distance (Cned). “Il s’agit de mettre en place des heures de tutorat de français du CP au collège, pour les élèves qui ne bénéficient pas assez d’heures d’enseignement de leur langue maternelle”, insiste Jean-François Chenin. À Fort Lauderdale, près de 50 élèves sont déjà inscrits. Ils sont 25 à Miami, “un chiffre en constante augmentation”.

De plus, des rendez-vous culturels plus réguliers ont été mis en place, avec le lancement de brochures trimestrielles. “Nous avons aussi ouvert la table, un nouveau café où l’on peut prendre le petit-déjeuner, le déjeuner et le thé, en lançant des partenariats avec des distributeurs de produits français”, précise Jean-François Chenin.

Le 30 septembre dernier, lors de l’assemblée générale qui a vu la moitié des membres du conseil d’administration être renouvelée, Juan Antonio Hervada est devenu le nouveau président. Installé à Miami depuis 2010, il a remplacé Laurence-Anne Ismaël qui a occupé ce poste pendant deux ans.

Saisie par la Mercantil Commercebank auprès de qui elle avait contracté un prêt immobilier, l’Alliance française de South Florida dispose d’un nouveau délai de trois mois pour réussir à payer sa dette.

France Amerique 2 Novembre 2011

This entry was posted in Culture, Economie, Floride, USA and tagged , . Bookmark the permalink.