Alligators et Crocodiles en Floride

Longtemps, l’extrémité sud de la Floride s’est limitée à une vaste zone marécageuse, paradis des alligators et des crocodiles, notamment. Ce territoire hostile freina durablement la colonisation de l’état, qui demeurait le moins peuplé du sud des Etats-Unis au milieu du 20e siècle encore. Mais rapidement, certaines zones furent assainies et rendues constructibles, d’autres furent classées réserves naturelles, c’est le cas du parc national des Everglades où une flore et une faune uniques s’épanouissent loin de l’homme.

La population des marais a parfois la bougeotte et nombreux sont les Floridiens du sud de l’état qui ont la mauvaise surprise de retrouver un alligator au fond de leur piscine ou de leur jardin. Certains corps spécifiques de police et de pompiers sont précisément formés pour maîtriser ces dangereux prédateurs.

Les plus nombreux et les plus petits dangereux résidents des marécages floridiens sont les alligators d’Amérique, que l’on retrouve aussi en Louisiane. Ils peuvent atteindre cinq, voire six mètres de long, pour les mâles les plus imposants. Ils bénéficient de programmes de protection et de réintroduction, notamment en Arkansas et au Mississippi, depuis la fin des années 60.

Alligator au parc national des Everglades

Les alligators d’Amérique s’ébattent généralement dans les eaux douces marécageuses et parfois dans des mangroves aux eaux pourtant salées, puisque ces reptiles présentent la particularité de tolérer un léger degré de salinité sur une brève période. Leur tête est plus large mais plus courte et plus pointue que les grands crocodiles. On les dit aussi moins dangereux.

Les  » Crocodiles américains  » justement, peuvent atteindre sept mètres de long ; il s’agit de l’une des plus espèces de crocodiles les plus imposantes de la planète.

Chassés sans répit pour la qualité de leur peau, les crocodiles américains ont longtemps été menacés d’extinction. En 1979, l’espèce devient protégée sur tout le territoire américain, avant que la législation ne s’assouplisse un peu dix ans plus tard et n’autorise, dans certains cas exceptionnels, la chasse de ces reptiles géants, notamment si leurs nuisances deviennent trop importantes. On estime aujourd’hui leur population à près de 20’000 spécimens, en Amérique du Nord, Amérique centrale et Amérique du Sud.

Alligators aux Everglades

This entry was posted in Environnement, Floride and tagged , , , . Bookmark the permalink.